Le Zimbabwe impute la mort de plusieurs éléphants aux bactéries

Le Zimbabwe impute la mort de plusieurs éléphants aux bactéries

Par Godfrey Marawanyika

Le Zimbabwe a attribué la mort de 34 éléphants à des bactéries, rejoignant le Botswana voisin, qui a mis fin à six mois de spéculation lorsqu’il a découvert que plus de 330 animaux étaient morts après avoir bu de l’eau contaminée par des cyanobactéries.

Le Zimbabwe a la deuxième plus grande population d’éléphants au monde après le Botswana. Au total, plus de 200 mille animaux vivent dans les deux pays.

«Le gouvernement britannique a proposé de nous aider et nous leur avons envoyé des échantillons pour des tests supplémentaires», a déclaré Tinashe Farawo, porte-parole de la Zimbabwe Parks and Wildlife Management Authority, dans une interview. «Nos propres tests ont indiqué que c’était une bactérie qui avait causé la mort des animaux» , a-t-il fait savoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *