Les voitures Porsche et Ferrari font face à une taxe de 60 mille dollars sur les gourmands en essence en France

Les voitures Porsche et Ferrari font face à une taxe de 60 mille dollars sur les gourmands en essence en France

Par Tara Patel

Un projet de loi de finances qui se fraye un chemin à travers le Parlement français pourrait forcer les acheteurs de voitures à reconsidérer leurs achats de modèles Porsche, Ferrari ou Lamborghini qui grignotent de l’essence.

Le gouvernement du deuxième marché automobile européen envisage de plus que doubler le «malus» – ou la sanction – que les consommateurs doivent payer en fonction des émissions de dioxyde de carbone des voitures jusqu’à 50 000 euros (59 000 dollars) en 2022. La proposition augmenterait les taxes déjà les plus coûteuses du continent sur les véhicules de tourisme polluants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *