Le Mozambique présente un plan de financement pour une manne de gaz de 96 milliards de dollars

Le Mozambique présente un plan de financement pour une manne de gaz de 96 milliards de dollars

Par Matthew Hill

Le Mozambique a publié son projet de modèle de fonds souverain alors qu’il se prépare à récolter jusqu’à 96 milliards de dollars – plus de six fois la taille de son Produit intérieur brut (PIB) actuel – des projets de gaz naturel liquéfié que des entreprises, dont Total SE, sont en train de construire.

Ces développements, qui sont les plus gros investissements privés à ce jour en Afrique, pourraient faire du Mozambique le deuxième producteur de carburant du continent. La Banque centrale a établi des plans pour le fonctionnement du fonds et les institutions auxquelles il rendra compte. La proposition prévoit que les 96 milliards de dollars s’accumuleront au cours de la durée de vie des projets.

Le fonds constituera des économies et contribuera à la stabilité budgétaire lorsque les prix des matières premières fluctuent, selon le document publié lundi sur le site Web de la Banque du Mozambique. Les législateurs réglementeraient le fonds sous la direction du ministère de l’Économie et des finances. La Banque centrale gérera les opérations du fonds et mettra en œuvre sa politique d’investissement.

Le gouvernement devra faire face à l’escalade de la violence dans la province du nord de Cabo Delgado, où se trouvent les projets, avant d’en profiter pleinement. Des combattants liés à l’État islamique ont saisi en août la ville portuaire de Mocimboa da Praia, à environ 60 kilomètres au sud de l’endroit où Total consacre 20 milliards de dollars à son projet. On ne sait pas quand l’État reprendra le contrôle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *