Barrick contribue à 7,4 milliards de dollars à l’économie au Mali

Barrick contribue à 7,4 milliards de dollars à l’économie au Mali

Barrick et sa société historique Randgold Resources ont contribué pour 7,4 milliards de dollars à l’économie malienne sous forme d’impôts, de redevances, de salaires et de paiements aux fournisseurs locaux. Cette année, le complexe Loulo-Gounkoto a dépensé 275 millions de dollars au profit des sous-traitants et des fournisseurs locaux, selon un communiqué de presse publié, lundi 26 octobre.

Le document souligne que le complexe Loulo-Gounkoto de Barrick reste en bonne voie pour la réalisation de ses prévisions de production pour 2020 face à de multiples défis, dont un putsch militaire au Mali.

Mark Bristow, président et directeur général de Barrick a attribué cette performance aux relations de longue date de la société avec ses partenaires au Mali et à sa philosophie de partage des bénéfices qu’elle crée avec les parties prenantes locales.

Le complexe a versé des dividendes totalisant 160 millions de dollars du début de l’année à ce jour avec la mine de Loulo qui a payé un acompte sur dividende trimestriel en raison de l’amendement de sa convention.

Barrick a accepté de céder son autre opération de Morila au Mali, à Mali Lithium, le gouvernement conservant sa participation de 20%. Morila est la mine qui a jeté les bases du succès de Randgold, produisant près de 7 millions d’onces d’or au cours de sa vie.
M. Bristow a déclaré que la transaction va créer l’opportunité de redéployer les infrastructures et les actifs de Morila au profit de ses employés, des collectivités environnantes et du pays.

Le PDG de Barrick annonce que le développement de la troisième mine souterraine du complexe à Gounkoto est en bonne voie pour livrer ses premières tonnes de minerai au deuxième trimestre de 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *