Le Ghana et la BAD signent un mémorandum d’accord pour les Assemblées annuelles de la Banque

Le Ghana et la BAD signent un mémorandum d’accord pour les Assemblées annuelles de la Banque

Le Ghana, pays hôte des Assemblées annuelles 2021 du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a signé vendredi un protocole d’accord avec l’institution, marquant une étape importante dans les préparatifs de l’événement.

La 56e réunion annuelle de la Banque africaine de développement et la 47e réunion annuelle du Fonds africain de développement sont prévues du 24 au 28 mai 2021, à Accra, la capitale du Ghana.

Le ministre ghanéen des finances, Kenneth Ofori-Atta, actuel président des conseils des gouverneurs de la Banque a signé le protocole d’accord sur la préparation du pays à accueillir l’événement lors d’une cérémonie qui s’est tenue au bureau du ministère des Finances à Accra.

Le professeur Vincent O. Nmehielle, secrétaire général du groupe de la Banque africaine de développement a signé au nom du Groupe de la Banque.

Remerciant le ministre Ofori-Atta pour son leadership dans les préparatifs, le professeur Nmehielle a déclaré que le Ghana avait été choisi pour accueillir les réunions en 2016 lors des assemblées annuelles à Lusaka, en Zambie, suite à la manifestation d’intérêt du pays.

Les Assemblées annuelles de 2020 ont eu lieu pratiquement pour la première fois dans l’histoire de la Banque, en raison de la pandémie du COVID-19 en cours. Le point culminant de ces réunions réduites a été l’élection du président de la Banque Akinwumi Adesina, pour un nouveau mandat de cinq ans.

Le Ghana est membre du Groupe de la Banque depuis sa création en 1963.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *