Le chocolatier américain Hershey veut acheter le cacao bon marché à la bourse à terme de New York

Le chocolatier américain Hershey veut acheter le cacao bon marché à la bourse à terme de New York

La décision du chocolatier américain Hershey d’acheter des fèves de cacao bon marché à la bourse à terme de New York est une tentative pour dérailler les plans de la Côte d’Ivoire et du Ghana visant à augmenter les revenus des agriculteurs, a déclaré le régulateur ivoirien du cacao dans une lettre dévoilée mercredi dernier par la presse.

Yves Koné, chef du Conseil du café et du cacao de Côte d’Ivoire (CCC), a déclaré dans la lettre du 18 novembre adressée au président du groupe industriel World Cocoa Foundation (WCF) que l’achat signalait l’opposition de l’entreprise au programme DRV (Différentiel de revenu vital).
« C’est une conspiration pour vaincre le concept du prix plancher tel qu’il est connu, et donc pour ne pas accorder un prix rémunérateur à tous les producteurs de cacao de nos pays », a déclaré M. Koné dans la lettre.
Hershey a déclaré dans un communiqué qu’il s’était engagé à payer le DRV: «C’est important et a noté qu’il y avait encore du cacao sur le marché qui était produit et vendu avant la mise en œuvre du DRV. »
La Côte d’Ivoire et le Ghana, les principaux producteurs mondiaux, devraient vendre leur première récolte complète de cacao cette saison dans le cadre d’un nouveau programme qui comprend une prime de prix de 400 dollars la tonne, mais ils se sont heurtés à l’industrie sur sa mise en œuvre.
Alors que Hershey et d’autres chocolatiers soutiennent la prime, connue sous le nom de DRV, Hershey a également conclu un accord pour prendre livraison de 30000 tonnes de cacao via la bourse à terme de New York, ce qui lui permettra d’éviter de payer la prime pour ces fèves de cacao.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *